Les hamsters, les lapins, les chats, ou encore les perroquets… sont de bons animaux domestiques qu’on peut facilement affectionner, mais aucun d’entre eux n’égale les chiens. Le chien est le seul qui a su conquérir les coeurs et a eu le titre de meilleur ami de l’homme. On n’imagine pas le bonheur qu’un tel animal peut apporter dans notre vie. Si on lui donne une chance, il nous sera un bon et fidèle compagnon de tous les jours. Toujours là pour nous donner son affection, pour égailler notre journée, ou même pour nous protéger et alerter des dangers qui rôdent autour de chez nous… Pouvoir adopter un chien, c’est un réel privilège.

Ensuite, soyons quand même honnête, un chien demande beaucoup d’attention. Il faut le dresser, l’éduquer et l’entretenir… Ces moments peuvent toutefois être des moments d’amusement et d’apprentissage pour nous-mêmes, si on le faut de tout notre coeur pour notre animal chéri. Mais le plus difficile, c’est quand il tombe malade, car à un certain moment, il faudra qu’on les emmène chez le véto.

D’ailleurs, même s’il est en pleine forme,  il a besoin de soins réguliers qui exigent le passage chez le véto. Et c’est un fait, les actes vétérinaires peuvent coûter vraiment cher.

À cause de cela, des propriétaires optent même pour l’euthanasie faute de moyens. Eh oui, c’est aberrant ! De la sorte, l’adoption est alors réservée pour ceux qui ont des revenus très importants pour pouvoir se payer un vétérinaire ?

Bien sûr que non ! Et la solution existe déjà, c’est l’assurance ou la mutuelle pour chien. Dans cet article nous allons voir en quoi consiste cette offre, quels sont les garanties possibles, comment trouver un bon assureur, ainsi que les avantages et inconvénients…Bien sûr que non ! Et la solution existe déjà, c’est l’assurance ou la mutuelle pour chien. Dans cet article nous allons voir en quoi consiste cette offre, quels sont les garanties possibles, comment trouver un bon assureur, ainsi que les avantages et inconvénients

En quoi consiste une assurance pour chien ?

L’assurance ou la mutuelle pour chien ne présente pas de différences majeures par rapport à nos assurances santé. Le prestataire pour ce service est les compagnies d’assurance. Leur tâche, c’est de rembourser ou prendre en charge les soins vétérinaires de votre chien (examen, vaccin, hospitalisation, médicaments…).

Bien évidemment, cela n’est pas gratuit, mais moyennant d’une cotisation mensuelle de notre part. Les assureurs sont en quelque sorte le gestionnaire de notre budget pour s’occuper de notre chien. Il y a différents types et de formule d’assurance canine. Nous allons voir dans les lignes qui vont suivre tous les détails concernant tout cela.

Les interventions couvertes par une assurance canine

Nos animaux de compagnie sont des êtres vivants tout comme nous. Et on ne cessera jamais de dire qu’ils sont des membres à part entière de notre famille. Voilà pourquoi leur assurance santé ne diffère pas généralement de la nôtre.

Attention toutefois, car certaines maladies et interventions vétérinaires font l’objet d’une exclusion. Les plus connus sont les maladies héréditaires, les affections oculaires, l’épilepsie, le détartrage…

Mais ce n’est pas fini ! D’autres types spéciaux d’assurance sont aussi proposés par les compagnies d’assurance. Il y par exemple l’assurance responsabilité civile qui prend en charge les dégâts matériels ou physiques que votre compagnon pourrait causer à autrui. Cette option peut s’avérer utile si vous avez entre autres un chien de chasse très dynamique, ou un chien de garde gros et méchant. Il y a également les services d’assistance qui vous seront d’une grande aide si vous perdez votre chien.

Cela inclut l’alerte à la police, la recherche auprès des refuges, les tracs à distribuer ou à afficher, et même l’annonce à la presse. Enfin, pour ceux qui désirent honorer leur chien jusqu’à la fin, il y a l’assurance obsèques qui rembourse les frais liés au décès de leur compagnon à quatre pattes.

Les différentes formules d’assurance pour chien

Les assureurs canins proposent généralement trois formules d’assurance

La formule de base ou économique

Avec cette option, seuls les soins liés aux gros accidents sont remboursés par l’assurance. On peut citer une hospitalisation, une opération chirurgicale, ou bien une radio…

L’avantage de cette formule : ces soins qui coûtent extrêmement cher seront couverts partiellement ou totalement, alors que la cotisation à verser mensuellement est très minime (environ 10 euros par mois).

Et qu’en est-il des soins courants ? C’est là que le problème se pose, vous devez les payer de votre poche !

Cette formule basique reste toutefois intéressante pour ceux qui n’ont pas un budget très élevé, mais qui souhaite par-dessus tout offrir une assurance santé à leur compagnon à quatre pattes.

La formule moyenne ou intermédiaire

Cette option est pour ceux qui ont un budget un peu plus élevé, mais quand même modéré (une trentaine d’euros par mois). Logiquement, la liste des actes vétérinaires couverts s’allonge : les compagnies d’assurance prendront en charge les divers accidents bénins et les soins dentaires, en plus des soins de base que nous venons de citer précédemment.

Si les frais liés à l’extraction des dents malades sont sûrs d’être remboursés avec cette formule, ce n’est pas toujours le cas pour les détartrages, les vaccins ou les vermifuges… Avant de signer, renseignez-vous scrupuleusement auprès de votre assurance.

assurance pour chien formule

La formule optimale ou complète ou premium

Avec cette option, préparez chaque mois une cotisation assez élevée (allant de 70 euros jusqu’à 100 euros), mais profitez simultanément de la tranquillité et de la sérénité qu’elle engendre.

Tous les soins vétérinaires sans exception (les basiques, les bénins, les plus sérieux, les vaccins…) sont remboursés partiellement ou totalement.

Et ce n’est pas tout !

Cette formule prend également en charge le bilan de santé annuel de votre toutou.

Après, des compagnies d’assurance peuvent vous proposées des offres personnalisables selon vos exigences et celles de votre chien, donc à un budget plus spécifique.

Les facteurs influençant une assurance canine

La race de votre chien peut influencer les détails de votre prestation d’assurance. On est bien d’accord : prendre soin d’un petit chihuahua est très différent de s’occuper d’un berger. Chaque race canine a effectivement sa spécificité, sa sensibilité, ses maladies… Comme exemple, un berger allemand est plus susceptible de développer une dysplasie alors qu’un berger australien des maladies oculaires ; un bouledogue est sensible au problème de respiration tandis qu’un border collie a plus de souci au niveau de son estomac… D’où la différence au niveau de l’assurance !

L’âge de votre toutou est aussi un facteur déterminant pour les détails de l’assurance. Sachez déjà qu’un chien nouveau-né ne sera pas directement pris en charge ; l’assurance va d’abord s’assurer que ce dernier soit complètement autonome et hors en danger. Cette période de sevrage dure généralement trois ans. Sachez également que plus votre chien prend de l’âge, plus le montant de votre cotisation d’assurance par mois sera élevé. Assurer votre chien dès son plus jeune âge vous reviendra donc plus économique et plus avantageux !

Assurer est chien âgé est toutefois possible, à condition qu’il ne dépasse pas les 7 ou les 8 ans selon les compagnies d’assurance.
Enfin, le dernier point qui tranche la prestation des assureurs est l’état de santé de votre chien. Pour pouvoir finaliser l’accord, le prestataire va minutieusement vérifier l’état de santé de votre chien. C’est logique : il ne va tout de même pas assurer un chien déjà malade. Pour cela, il ne va pas seulement exiger les dossiers médicaux chiens, mais il va exiger un bilan de santé complet. Si des failles apparaissent, l’assurance va décliner. D’ailleurs, sûrement dans cette optique, le délai de carence est établi à l’ordre de quelques jours à quelques mois.


Le déroulement du remboursement

assurance pour chien déroulement du remboursementPour pouvoir être remboursés, vous devez suivre quatre étapes bien définies. Pour commencer, emmenez votre chien chez le véto. Ce qui est bien avec les assurances animalières, c’est que vous avez le libre choix d’aller chez le médecin vétérinaire qui vous inspire le plus confiance.

Ensuite, demandez-lui de remplir le formulaire de soin que vous avez préalablement complété avec les informations vous concernant et concernant votre toutou. Après cela, renvoyez ce formulaire avec les factures des soins et des médicaments chez votre assureur.

L’étape finale est le remboursement par virement bancaire. Concernant justement ce remboursement, il peut être partiel (50, 80 ou 90 %) ou total (100 %). Mais attention, il y a toutefois une limite à ce remboursement. Cela varie entre 1 000 ou bien 2 000 euros selon votre prestataire et votre formule.

Il est à savoir que, contre un petit montant de plus, certaines mutuelles propose de vous prêter une carte bancaire pour que vous puissiez déjà avancer les frais des soins ! Cette option peut être un vrai soulagement pour ceux dont l’attente des remboursements peut être contraignante.


Les comparateurs d’assurance pour chien

Il existe de nombreuses compagnies d’assurance pour chien de nos jours qu’il est devenu très difficile de discerner celles qui sont vraiment dignes de confiance. Mais si cela est compliqué, on peut tout de même barrer de notre liste les arnaqueurs déjà connus des propriétaires d’animaux domestiques. Faites un tour chez divers forums et vous les verrez ! Aussi, pour éviter les pièges de tout genre notamment le refus de remboursement, utilisez un comparateur d’assurance en ligne.

C’est un outil généralement gratuit, mais peut aussi être payant si vous voulez bénéficier d’un service plus élevé. Le rôle de cet outil est de faire un tri hautement intelligent afin de vous proposer les meilleures assurances qui vous conviennent. Tout ce que vous aurez à faire c’est de remplir quelques données : la nature de votre chien, sa race, son âge, votre exigence en matière de mutuelle, votre location, votre budget… Et un algorithme sortira le résultat pour vous.


Les avantages et désavantages de la mutuelle pour chien

En résumé de tout ce que nous avons exposé précédemment, la mutuelle pour chien comporte de nombreux avantages qui méritent d’être mis en valeur. D’abord, pour son côté pratique, elle nous libère du stress de devoir une grosse somme pour le véto. Si notre chien tombe malade, on ne réfléchira plus deux fois avant de l’emmener chez un spécialiste. Ensuite, pour son côté moral, combien celle-ci peut être vraiment gratifiante et vitale pour notre animal de compagnie qu’on aime tant ! En effet, nombreux sont les chiens euthanasiés faute de moyens.

Mais comme tout autre service, l’assurance canine à des limites. À moins qu’on soit aisé pour pouvoir payer la formule complète (et cela n’est pas donné à tout le monde !), on est quand même très limité quant aux prises en charge. Les actes préventifs ne sont pas couverts par formules inférieures alors que ce sont des soins les plus utiles et les plus courants.

De plus, même si on veut choisir le premium, on est quand même discriminé si notre chien est âgé ou bien qu’il a des maladies héréditaires. Ce n’est pas tout ! Comme les paramètres liés au détail d’une assurance sont très nombreux, on peut très facilement se perdre et se retrouver avec des frais vraiment onéreux.

Et en parlant justement de ces frais, qu’en est-il des cotisations qu’on verse régulièrement chaque mois, si notre chien tombe rarement ou jamais malade ? Au lieu d’être des bénéfices, ça revient finalement aux pertes. Mais est-ce que tout cela constitue des raisons suffisantes pour ne pas assurer la santéde notre fidèle compagnon ?